Provence

Bandol Château Salettes

Appellation : AOC Bandol
Vigneron : Alexandre Le Corguillé
Terroir : Le sol mêlé d'argile, de calcaire, de roc concassé fait des Salettes un terroir unique en bordure de la Méditerranée entre Toulon et Marseille, au pied de la Cadière d'Azur.
Cépages : 35% Cinsault, 20% Grenache, 35% Mourvèdre
Millésime : 2015
Description
BiBoViNo a mis en Bag-in-Tube(R) ce rosé d'une exceptionnelle fraîcheur. Le sol mêlé d'argile, de calcaire, de roc concassé fait des Salettes un terroir unique en bordure de la Méditerranée entre Toulon et Marseille, au pied de la Cadière d'Azur.
Ce Bandol Château Salettes a été primé pour la 3ème édition du Concours International Wine in Box 2017.
Lire la suite

Plus de détails

35,00 €

soit 13,15 € par bouteille de 0.75 L

Plus de détails
  • •  Puissance : Rond
  • •  Caractère : Fruité
  • •  Quand ? : À l'apéritif, Pour offrir, Un grand Dïner
  • •  Avec qui ? : Entre amis (philosophes), A deux
Avec quoi ?
Desserts
Fruits de mer
Poissons
Viandes blanches
L'avis de Bruno Quenioux
Rosé très pâle, qui annonce un vin fin, léger, différent... Les arômes d'une journée d'été explosent dans la douceur du Cinsault et de la Grenache. Vivifiant, élégant, plein de vie, l'onctuosité des épices mêlée à une brassée de fruits rouges et une touche d'orange, délivrent une finition réjouissante avec une forte personnalité.
Servi frais à l'apéritif, il réjouira vos invités. Et il accompagnera parfaitement tous les plats légèrement épicés, particulièrement les spécialités provençales et viandes blanches.








Le Castellet (Var - France) - Le Brulat / Crédits Pierre Bona©Pierre Bona

Bandol : mer, mourvèdre et convivialité

Pour évoquer les vins de Bandol, trois mots s'accordent à merveille : mer, mourvèdre et convivialité. C’est par la mer que les Grecs ont amené pour la première fois dans cette région, le savoir-faire de la vigne. Agrippées aux montagnes de Sainte-Baume et du mont Caume, les vignes firent prospérer ce territoire. Grâce à un microclimat, des vins très charpentés ont vu le jour. C’est la mer encore qui fit la renommée de la commune de Bandol. Elle doit d’ailleurs à ses négociants en vin son port. Sa baie, à l’abri des embruns, constituait un terrain favorable à l’arrivée des bateaux, qui repartaient les caves remplies du précieux nectar. Le Bandol a vogué jusqu’à la table des Rois de France, Louis XV, lui-même, qui l’appréciait particulièrement.

Un raisin superstar


Introduit au XVIe siècle dans l’hexagone, le mourvèdre, d’origine espagnole, a secouru les vignobles de Bandol au moment le plus sombre de son histoire. Il constituait une grande partie de la vigne locale. Le phylloxera a détruit une grande partie des vignobles français. Lorsqu’il a fallu repartir de zéro, de nombreux producteurs ont opté pour des cépages plus productifs… sauf à Bandol. Il semblait impossible d’abandonner son cépage traditionnel, le roi du Bandol est et restera le mourvèdre. Prenant le contre-pied de leurs voisins de Provence, les viticulteurs de Bandol ont lutté pour préserver ce terroir, quitte à travailler plus dur pour un rendement inférieur. Les résultats de cet effort de qualité ne se sont pas fait attendre. En 1941, Bandol figure parmi les premiers vins à recevoir une Appellation d’Origine Contrôlée et sa réputation de meilleur vin rouge de Provence n’est plus à faire.

La convivialité ne fait pas défaut aux vins de Bandol. 64 % de la production concerne le vin rosé, le vin rouge présente seulement un tiers de celle-ci. Différent à plus d’un titre, il se distingue avant tout par sa couleur, indissociable de son terroir. Rond, généreux et original (grâce à le mourvèdre, encore lui), le rosé de Bandol exprime à lui seul le goût de la méditerranée, de l’amitié et de l’authenticité. Au Château Salettes, le mourvèdre, associé avec le grenache et le cinsault, raconte l’histoire du vin à Bandol. Ce vin de Provence, typique de la région de Bandol, est désormais concentré par BiBoViNo dans un cubi de 2 litres.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Back to Top